Le Seitan, une autre forme de protéine facile à réaliser.


La première fois qu'on ma parlé de de Seitan, je me suis demandé quel genre de produit asiatique cela pouvait être... de là, on m'a appris qu'il s'agissait d'une pâte de gluten pur (protéine de blé)
Cet aliment se retrouve depuis très longtemps dans l'alimentation des moines bouddhistes qui l'ont répandu dans toute l'Asie. Le Seitan se retrouve, dans notre société occidentale au travers des alimentations végétarienne et végétalienne qui y trouvent une grande source de protéine non-animale.

D'un point de vu purement nutritionnel, le Seitan est un aliment riche de 30% de protéine et qui ne contient pratiquement pas de graisse et aucun cholestérol ou purine. Le seitan est source également de vitamine B2 et de fer.

Vous pouvez faire comme moi, et prendre votre kilogramme de farine pour faire votre Seitan maison, mais sachez qu'il existe également de la poudre de gluten qui vous amènerait directement à la phase d'aromatisation dans la recette, mais à contrario, la poudre de gluten est assez chère, comptez en moyenne 12€/Kg mais plus rentable puis qu’avec environ 200g de poudre de gluten vous pouvez produire une boule de 500g.

Bref ! tout cela pour vous dire que vous pouvez faire comme vous voulez, l'important c'est que vous aimiez ^^ 



Temps de préparation : 20 min Min 4h de temps de repos Min 45 min de cuisson 

Ingrédients 
1 kg de farine de blé T45 (pour +- 400g de seitan) 
600 cl d'eau salée 

Pour le bouillon 
30 cl de soja 
3 feuilles de sauge 
3 feuilles de laurier 
2 cubes de bouillon aux légumes 
1 cube de bouillon (assez fort) + toutes les épices que vous voulez, j’ai mis du romarin 

Préparation
1. Dans un grand saladier, verser la farine et l’eau progressivement. Le but est d’avoir un pâton qui ne colle pas aux doigts. Pétrissez donc bien cette pâte. 
2. Laisser reposer ce pâton pendant 30 min environ sous un chiffon humide. 
3. Après le temps de pause, installer le pâton dans l’eau pendant 2h minimum. Vous verrez que le gluten commence à se former. 
4. Ensuite, il faut laver ce pâton de tout son amidon et là, je vous avoue que c'est la partie la plus fatigante ^^ , sous l'eau froide, laver le pâton tout en le pétrissant. l'eau devient blanche. C'est l'amidon qui s'écoule comme quand vous lavez votre riz. Faite le jusqu'à ce que l'eau devienne clair et que la pâte soit quelques peu élastique et un peu jaunâtre


5. Préparer le bouillon. Il doit être fort pour que le gluten l’absorbe. Monter jusqu'à ébullition du liquide.


6. Former un boudin avec le gluten obtenu et le rouler dans un torchon propre que vous refermerez avec de la ficelle (pas trop serré, le gluten va gonfler) et plonger le tout dans l'eau à feu doux. Attention il ne doit pas flotter, la solution employée ici était de mettre une casserole avec de l’eau dessus. 


7. Il a cuit pendant 45 min, parfois c’est moins. Cela dépend du nettoyage. Vérifier de temps en temps. Pour que ça aille plus vite vous pouvez le découper en deux. Vous remarquerez qu’il grossit. 
6. Quand il est cuit, le découper à votre convenance.



PS : pour le stockage, vous pouvez le congeler ou le garder au frigo max 4 jours. Il se cuit comme de la viande. Le mieux est qu’il soit grillé.



Retrouvez moi :
page facebook : https://www.facebook.com/pages/SugarnSale/119087504867003
twitter : @sugarnsale







Tag : seitan, vegetarien, vegane, gluten, protéine                                         Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF

Nicolas

Pour les petits et pour les grands, mais surtout pour les gourmands.

7 commentaires:

  1. Continue to provide articles of interest to note

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour cette recette! Je ne savais pas qu'on pouvait faire soi-même le seitan, ça m'a l'air en effet fatigant, mais quelle satisfaction, bravo!

    RépondreSupprimer
  3. Bah maintenant y'a plus qu'à ^^

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour à tous !
    Petite astuce pour ne pas gaspiller autant d'eau et d'amidon quand on fait le seitan de cette manière : gardez le mélange eau + amidon dans un gros bol, laissez le reposer qques heures à température ambiante ou une nuit au frido. L'amidon retombera en bas et l'eau restera en surface. Avec une louche retirez le gros de l'eau de surface et mettez le dans un autre récipient. Touillez la mixture amidonnée qui vous reste : vous pouvez en faire des nouilles asiatiques ! Il vous suffit de touiller, mettre une louche sur un plat / moule / une assiette plane que vous mettrez au cuit-vapeur 2mn, retirer, laisser refroidir (ou refroidir plus vite en plongeant dans l'eau que vous aurez réservée de tout à l'heure, pour moins de gaspillage) et couper en bandelettes larges.
    L'autre méthode est de faire un "gateau d'amidon" en versant la totalité de la mixture dans un plat huilé dans le cuit vapeur pendant 15mn, puis de le couper en morceaux ou de le raper pour en faire des nouilles.
    Tout est expliqué (en anglais) sur ces deux sites :
    version "gateau d'amidon" : https://kwgls.wordpress.com/2015/08/27/wheat-gluten-mian-jin-%E9%9D%A2%E7%AD%8B%EF%BC%8C-seitan%EF%BC%8C-mi-chiya/

    version "nouilles d'amidon directement" : http://www.chinasichuanfood.com/liangpi-cold-skin-noodles/

    RépondreSupprimer

Je vous remercie pour votre commentaire. Au plaisir de vous lire de nouveau.